"C’est injustice de voir qu’un père vieux, cassé et demi - mort jouisse seul, à un coin du foyer, des biens qui suffiraient à l’avancement et entretien de plusieurs enfants, et qu’il les laisse cependant, par faute de moyens, perdre leurs meilleures années sans se pousser au service public et connaissance des hommes." Les Essais II, Montaigne

Le Réseau EIDLL "Économie Internationale de la Longévité", créé en 2018, regroupe 26 centres de recherche et 4 institutions affiliées en économie du vieillissement pour contribuer au développement de la recherche et des échanges sur le sujet.

Plus d'informations : http://www.tdte.fr/research-area/presentation/reseau-eidll

"It is unjust to see an aged father, broken (or in his dotage) and only half alive, stuck in his chimney-corner with the absolute possession of enough wealth to help and maintain several children, allowing them all this time to waste their best years without means of advancement in the public service and of making themselves better known." Les Essais II, Montaigne

The "International Longevity Economics" (EIDLL) Network was created in 2018. It gathers 26 research centres and 4 affiliated institutions in ageing econoomics. Its aim is to favour exchanges and foster research on ageing economics.

More at : http://www.tdte.fr/research-area/presentation/reseau-eidll


25 juillet 2021

Débats & Actualités

Appel à articles de Gérontologie et société "La maltraitance envers les aînés : définitions, action publique et expériences des acteurs" jusqu'au 1er juin 2021


Voir plus +

Appel à articles de la revue Gérontologie et Société "Des espaces à vivre à l'aune du vieillissement" jusqu'au 1er octobre 2021


Voir plus +

Série de forums de l'OCDE "Combattre la pandémie cachée, l'impact de Covid-19 sur la santé mentale" le 15 avril, 2021


Voir plus +

Série de forums de l'OCDE "Building a gender-equal recovery" le 28 avril, 2021


Voir plus +

Conférence MESHS en partenariat avec le CHU de Lille le 20 mai sur "La médecine face au traitement des vieillards en institution au XIXe siècle : l'histoire d’un évitement ?"


Voir plus +

Retrouvez l'appel à contribution de la 18ème Conférence Internationale sur les retraites, l'assurance et l'épargne de l'Université Paris Dauphine


Voir plus +

Conférence internationale en Economie du Développement du DIAL, GREThA et LAREFI le 30 juin, 1er et 2 juillet.


Voir plus +

Conférence "Inégalités femmes-hommes : le rôle des entreprises" organisée par PSE et l'IPP le 27 mai en visioconférence


Voir plus +

Conférence de Radio France, le Groupe Bayard et la Chaire TDTE sur "La question intergénérationnelle" le 6 mai 2021 de 9h à 19h.


Voir plus +

Livres, Articles & Working Papers

Une étude de Ahammer, Grübl et Winter-Ebmer analyse l’effet des externalités sanitaires liées à la réduction des effectifs dans les entreprises. La crise liée au coronavirus et les politiques mises en place pour lutter contre la transmission du virus ont entraîné une vague de chômage en Europe et aux États-Unis. Cette étude utilise des données provenant d'Autriche pour examiner l'impact de la réduction des effectifs d'une entreprise sur la santé des personnes qui restent dans l'entreprise. Les auteurs constatent une augmentation significative des prescriptions de médicaments et des hospitalisations à la suite de licenciements massifs, principalement en raison de troubles mentaux et cardiovasculaires. Les auteurs affirment que le stress dû à la peur de perdre son emploi, plutôt qu'à l'augmentation de la charge de travail est l'explication la plus probable.


Voir plus +

Dans une étude récente, Deng, Fang, Hanewald et Wu développent un modèle de cycle de vie impliquant l'offre de travail et la consommation pour quantifier les implications de réformes de retraites sur l'offre de travail, le bien-être individuel et le budget du gouvernement pour le programme d'assurance vieillesse de base en Chine. Ils distinguent également les individus peu qualifiés et les individus hautement qualifiés, qui diffèrent dans leurs préférences, leur dynamique de santé et de revenu du travail, et leurs processus de dépenses médicales. Ils évaluent ensuite trois réformes potentielles des retraites :

1- L'augmentation de l'âge d'admissibilité à la retraite de 60 à 65 ans, mais le maintien de la règle actuelle des prestations de retraite.

2- Le maintien de l'âge d'admissibilité à la retraite à 60 ans, mais la diminution proportionnelle des prestations de retraite de sorte que le budget du programme de retraite soit le même que dans le cadre de la réforme 1.

3- L'augmentation de l'âge d'admissibilité à la retraite à 65 ans et l'augmentation simultanée des prestations de retraite de sorte que les individus des deux types de compétences atteignent les mêmes niveaux de bien-être individuel que dans le statu quo.

Ils concluent que les réformes 1 et 2 peuvent améliorer considérablement les budgets du système de retraite, mais au prix d'une perte de bien-être individuel. En revanche, ils constatent que la réforme 3 peut améliorer modestement le budget du système de retraite tout en garantissant que les deux types d’agents bénéficient d’un statu quo. De plus, ils constatent que les réformes 1 et 2 augmentent légèrement l'offre globale de travail alors que la réforme 3 a un léger effet inverse. 



Voir plus +

Publication du rapport annuel du conseil d’orientation des retraites (COR), dressant un constat des évolutions du système français des retraites et présentant les projections à l’horizon 2070 compte tenu d’hypothèses économiques, démographiques et règlementaires.


Voir plus +

Dans le rapport "Bien vieillir : faire mûrir nos ambitions" de mai 2021, l'institut Montaigne analyse l’évolution démographique et le vieillissement Français. Ils montrent que celui-ci doit inciter les décideurs publics à repenser la place et le rôle des seniors dans notre société et à bâtir une société plus inclusive, adaptée à ces mutations. Ils dressent donc une liste de proposition visant à changer le role des séniors et leur place dans la société : organisation des parcours de soins, prévention de la perte d’autonomie, participation à la vie économique, valorisation du rôle des seniors, etc.


Voir plus +

Dans une étude récente, De Nardi, French, Bailey Jones et McGee montrent que l'épargne des célibataires retraités a tendance à diminuer avec l'âge alors que celle des couples retraités a tendance à augmenter. Ils estiment un modèle avec des célibataires et des couples retraités ayant des motifs de legs ainsi qu'une incertitude sur la longévité et les dépenses médicales. Leurs estimations impliquent que si les dépenses médicales sont un facteur important de l'épargne des célibataires à revenu moyen, les motifs de legs sont importants pour les couples et les célibataires à revenu élevé, et génèrent des transferts aux héritiers. Ils démontrent donc que l'interaction entre les frais médicaux et les motifs de legs sont un déterminant essentiel de l'épargne pour tous les retraités et qu'il est important de modéliser la structure du ménage, les dépenses médicales et les motifs de legs.


Voir plus +

Publication de l'édition 2021 de l’ouvrage "Les retraités et les retraites" par la DREES, présentant un tableau détaillé des retraités et du système de retraite français pour l’année 2019 et les années précédentes.


Voir plus +

Publication du rapport de l'OCDE "Long term care and healthcare insurance" qui permet d'étudier la complémentarité des services de santé publics avec le secteur privé concernant les soins de longue durée et comment le marché de l'assurance peut soutenir le système public des soins de longue durée.


Voir plus +

Jacquet-Smailovic, Tarquinio et Houppe présentent une synthèse des études traitant des liens existant entre les traumatismes psychiques et l’infarctus du myocarde. Ils recensent de nombreuses études qui ont mis en évidence l’existence d’un lien entre le trouble de stress posttraumatique et l’infarctus du myocarde. Ainsi, la survenue de cet évènement cardiaque peut s’avérer traumatisant pour certaines personnes, et être à l’origine du développement d’un trouble de stress post traumatique. Réciproquement, souffrir de celui-ci apparait comme un facteur de risque majeur de maladie coronarienne aigue. Ils expriment également le fait que les évènements de vie potentiellement traumatisant vécus dans l’enfance sont également associés à une augmentation significative du risque de cardiaque à l’âge adulte


Voir plus +

Adams-Prassl, Boneva, Golin et Rauh montrent que les femmes, jeunes et moins instruites ont supporté l'essentiel des dommages économiques causés par la pandémie de Covid-19 et les confinements en termes de pertes d'emplois et de revenus. Les femmes ont également beaucoup plus souffert des mesures d'éloignement social que les hommes en termes de santé mentale. Les résultats de l'enquête du printemps 2020 sur les ordres de confinement dans les États américains indiquent que cet écart croissant entre les sexes en matière de santé mentale ne peut s'expliquer par le fait que les personnes interrogées gagnent moins que d'habitude, travaillent moins que d'habitude, perdent leur emploi, etc. Cela suggère que les mesures de confinement et de distanciation sociale qui ont été mises en place ont réellement eu un effet sur la santé mentale des femmes, au-delà des impacts réalisés de la crise sur la santé et le marché du travail. Ces résultats soulignent l'importance pour les décideurs de prendre en compte les coûts de la santé mentale lorsqu'ils conçoivent des politiques pour nous guider dans la crise du COVID-19 et préconise qu’à l'avenir, il conviendra d'investir des ressources appropriées dans les services de santé mentale et les programmes de prévention. De plus, Il est très important de comprendre quelles politiques peuvent contribuer à réduire l'écart croissant entre les sexes en matière de santé mentale.


Voir plus +

Ahammer, Bauernschuster, Halla, Lachenmaier montre que la consommation excessive d’alcool sur une courte période de temps (« Binge Drinking ») chez les adolescents est plus répandu en Europe qu'aux États-Unis, où l'alcool est interdit aux moins de 21 ans. Cet article analyse la relation entre l'âge minimum légal pour boire et l'abus d'alcool. À partir de données administratives sur la santé et d'enquêtes menées en Autriche, elle constate une augmentation significative de la consommation d'alcool, en particulier chez les garçons et les personnes issues de milieux défavorisés lorsque la consommation d'alcool devient légale. Ils constatent que les adolescents augmentent à la fois la fréquence et l'intensité de leur consommation d'alcool au seuil de l'âge légal de consommation d'alcool, et que ces effets tendent à être plus marqués chez les garçons et les adolescents de faible niveau socio-économique. Ils montrent que ces effets persistent pendant quelques années et ne peuvent pas être expliqués par des effets d'anniversaire. Ainsi, le relèvement de l'âge minimum légal de consommation d'alcool en Europe pourrait réduire les intoxications alcooliques et le gradient socio-économique précoce de la consommation excessive d'alcool chez les adolescents. 


Voir plus +

Bloom, Chen, Counts, Han, Malik, Nandi, Seligman, Vigo estiment que la maladie d'Alzheimer et ses démences apparentées ont des coûts sociétaux et économiques élevés. Ces maladies auraient contribué à une perte de 33,1 millions d'années de pleine santé (mesurée en années de vie corrigées de l'incapacité) en 2019 et, ceci pourrait plus que tripler d’ici 30 ans. Cette charge incombant de plus en plus aux pays à revenu faible ou intermédiaire. Ils préconisent donc pour garantir la santé et le fonctionnement futurs d'une communauté mondiale vieillissante, d’investir de manière efficace dans la R&D et de mettre des interventions de soutien efficaces face à ces démences.


Voir plus +