"C’est injustice de voir qu’un père vieux, cassé et demi - mort jouisse seul, à un coin du foyer, des biens qui suffiraient à l’avancement et entretien de plusieurs enfants, et qu’il les laisse cependant, par faute de moyens, perdre leurs meilleures années sans se pousser au service public et connaissance des hommes." Les Essais II, Montaigne

Le Réseau EIDLL "Économie Internationale de la Longévité", créé en 2018, regroupe 26 centres de recherche et 4 institutions affiliées en économie du vieillissement pour contribuer au développement de la recherche et des échanges sur le sujet.

Plus d'informations : http://www.tdte.fr/research-area/presentation/reseau-eidll

"It is unjust to see an aged father, broken (or in his dotage) and only half alive, stuck in his chimney-corner with the absolute possession of enough wealth to help and maintain several children, allowing them all this time to waste their best years without means of advancement in the public service and of making themselves better known." Les Essais II, Montaigne

The "International Longevity Economics" (EIDLL) Network was created in 2018. It gathers 26 research centres and 4 affiliated institutions in ageing econoomics. Its aim is to favour exchanges and foster research on ageing economics.

More at : http://www.tdte.fr/research-area/presentation/reseau-eidll


6 avril 2020

Débats & Actualités

Appel à articles : "Vieillir chez soi : Apport des expériences étrangères et des comparaisons internationales" pour la revue Gérontologie et société de la CNAV. Date limite de soumission : 2 juin 2020.


Voir plus +

Comme chaque années, Paris School of Economics organise des Summer school en juin 2020 qui réunissent plusieurs intervenants emblématiques sur différents thèmes.


Voir plus +

La Chaire Femme et Science organise une conférence d'inauguration "Les femmes en science : pourquoi est-ce une nécessité ?" le 31 mars de 16h à 21h30 à l'Université Paris Dauphine (Paris, France).


Voir plus +

La conférence de clôture des House of Finance se tiendra le mercredi 18 mars à 18h sur le sujet "La Finance Responsable" à l'Université Paris Dauphine (Paris, France).


Voir plus +

Les Nocturnes d'économie auront lieu le jeudi 26 mars à partir de 18h à Science Po (Paris 7ème) et portera sur "Europe a-t-elle besoin d'un nouveau projet ?".


Voir plus +

L'OCDE organise un évènement le 9 mars 2020 pour la publication du "How's life in 2020 ?", leur publication sur le bien-être dans les pays de l'OCDE.

Inscription par mail : wellbeing@oecd.org


Voir plus +

Le premier séminaire du réseau EIDLL aura lieu le lundi 27 avril 2020 au Palais Brongniart de 16h à 18h (Paris) et aura pour thème "Vieillissement, croissance, inégalités et relations intergénérationnelles". Connexion via webinar possible. Inscription par mail : mathieu.nogues@tdte.fr


Voir plus +

L'université de Lille organise une conférence sur "Advances in urban, regional and migration economics" le 3 et 4 avril 2020.


Voir plus +

La conférence de PSE (Paris School of Economics) intitulée "Intelligence and Economic Behaviour" présentée par Aldo Rustichini (University of Minnesota) aura lieu le 29 avril 2020 a PSE.


Voir plus +

L'Institut de Politiques Publiques lancent le blog IPP ! Ce nouveau format permettra de mettre à disposition du contenu économique vulgarisé et de favoriser un débat interactif, en tout cas c'est la volonté des trois créateurs : Antoine Bozio, Pierre Boyer et Julien Grenet. Vous pourrez retrouver sur le blog l'étude de "L'impact de la réforme des retraite : le compte n'y est pas !"


Voir plus +

La 18ème édition de la conférence "Retraites assurance et épargne" organisée par l'Université Paris Dauphine aura lieu du 4 au 5 juin 2020.


Voir plus +

Appel à contributions : "Société du Vieillissement, le bien-être comme substitut à la croissance ?" - Symposium organisé par le réseau "Economie de la Longévité" (EIDLL) et la Chaire "Transitions démographiques, Transitions économiques" (TDTE) le 8 juin 2020 à Paris - Date limite le 2 avril 2020


Voir plus +

Le Mans Université organise une semaine du développement durable du 10 au 15 février 2020 qui regroupe des conférences, ateliers et un village des alternatives et donnera la parole aux chercheurs de l'Université.


Voir plus +

Le GATE organise la 7ème édition du colloque de l’IMEBESS ( International Meeting on Experimental and Behavioral Social Sciences) 28-30 mai 2020 à Lyon



Voir plus +

Sixième colloque international du Réseau d'études sur l'âge, la citoyenneté et l'intégration socio-économique (REIACTIS) aura lieu à Metz du 4 au 6 février et portera sur "Société inclusive et avancée en âge"


Voir plus +

Conférence de la Chaire TDTE "La Société du Vieillissement, un tournant dans l'histoire humaine" le 6 février 2020 de 16h à 19h30, en partenariat avec la Caisse des Dépôts


Voir plus +

Le séminaire "Saisir les inégalités" organisée par le CITERES (Université de Tours) se tiendra le Jeudi 30 janvier 2020 et 13h30-17h30. La séance est co-organisée par Gulcin Erdi, Martin Lamotte, Anna Perraudin et Nora Semmoud.


Voir plus +

Le Colloque « Le pouvoir d’agir dans les centres sociaux. Formes d’engagement, politisations et discriminations » organisé par  la Fédération des centres sociaux de la Région Centre- Val de Loire et les Université de Tours et d'Orléan aura lieu le 9 et 10 janvier 2020 au Centre de vie du Sanitas à Tours.



Voir plus +

La 19ème édition des Journée Louis-André Gerard-Varet - Conférence internationale d'économie publique - organisée par l'Ecole d'économie d'Aix-Marseille aura lieux le 11 et 12 juin 2020. Date buttoir pour l'envoie des papiers de recherche : 3 février 2020


Voir plus +

11ème Conférence annuelle de la recherche sur les Hegde Fund et Private Equity organisée par la House of Finance de l'Université Paris-Dauphine le 16 et 17 janvier.


Voir plus +

La Fondation de l’Académie de Médecine organise le lundi 13 janvier de 14h à 18h le premier débat participatif de son cycle "Société et Vieillissement" intitulé "Démographie et Economie" donc la Chaire "Transitions démographiques, Transitions économiques" est partenaire.

Inscription par mail : vieillissementetsociete@fam.fr


Voir plus +

Livres, Articles & Working Papers

Dans un article du NBER de mars 2020, Blanchflower et Graham confirment, contrairement aux psychologues, la courbe en forme de U que suit le bien-être au cours d'une vie (c'est-à-dire la baisse du bien-être en milieu de vie), en particulier aux États-Unis.


Voir plus +

Jessica Metcalf, une démographe qui étudie la propagation des maladies infectieuses, présente dans un article de Mars 2020 du magazine The New Yorker son point de vue sur le dernier Coronavirus, en particulier concernant ce que cette pandémie peut nous apprendre sur le vieillissement des sociétés.


Voir plus +

Gee Hee Hong et Todd Schneider analysent dans un article du Fonds monétaire international de mars 2020 les politiques économiques mises en place au Japon face au vieillissement et à la diminution de sa population.


Voir plus +

John Helliwell, Haifang Huang et Shun Wang présentent dans un document de travail du NBER de mars 2020 leur chapitre du Oxford Handbook of Social and Political Trust où ils analysent le panel de plus de 150 pays - et généralement plus de 1 500 observations au niveau national - et constatent que la qualité de l'action gouvernementale est significativement corrélée au bonheur national, tandis que la qualité démocratique ne l'est pas. Ils analysent également d'autres indicateurs de qualité des gouvernements et leur corrélation avec le bonheur. Enfin, ils résument les connaissances acquises sur la manière dont les politiques gouvernementales pourraient être élaborées pour améliorer le bonheur des citoyens.


Voir plus +

Robert Kaestner, Cuiping Schiman et Jason Ward analysent l'effet de l'éducation sur la santé à différents âges dans un document de travail du NBER de mars 2020. La principale conclusion de leur modèle est qu'il est peu probable que la relation entre l'éducation et la santé soit constante tout au long du cycle de vie, et que l'éducation a probablement peu d'effet sur la santé à des âges plus jeunes lorsque le stock de santé se déprécie peu.


Voir plus +

Jason Scott, John Shoven, Sita Slavov et John Watson expliquent dans un document de travail du NBER de février 2020 comment la consommation optimale dans le modèle de cycle de vie diminue avec l'âge. Ce résultat a des implications majeures en matière d'épargne retraite optimale. A titre d'exemple, les personnes à très bas revenus peuvent trouver optimal de ne pas du tout s'engager dans l'épargne retraite.


Voir plus +

Alors que les mégadonnées et l'intelligence artificielle (également appelée apprentissage automatique) sont de plus en plus utilisées dans le secteur des assurances, les grands avantages attendus s'accompagnent également de risques. La granularité des données a le potentiel de donner un aperçu d'une variété de comportements et d'incidents prévisibles. Étant donné que l'assurance est basée sur la prévision de la manière dont le risque est réalisé, l'accès aux mégadonnées a le potentiel de transformer l'ensemble du processus de production d'assurance.

Ce rapport examine à la fois les avantages et les risques que les mégadonnées et l'IA peuvent apporter au secteur de l'assurance. En particulier, ce rapport examine comment la recommandation de l'OCDE sur l'intelligence artificielle et les directives éthiques du groupe d'experts de haut niveau indépendant sur l'intelligence artificielle (HLAG AI) pour une IA digne de confiance devraient être considérées dans le contexte du secteur des assurances.

Le rapport se termine par des domaines politiques dans lesquels les décideurs politiques peuvent envisager d'agir dans le secteur de l'assurance en ce qui concerne les mégadonnées et l'IA à l'avenir.


Voir plus +

Le vieillissement affecte de nombreux pays de l'OCDE et, à mesure que le changement démographique progresse, les gouvernements seront mis au défi d'identifier des moyens financièrement viables pour soutenir les soins aux populations vieillissantes. Ceci est particulièrement important pour les soins de longue durée et les soins de santé, car l'augmentation des dépenses peut devenir financièrement insoutenable pour de nombreux pays, tandis que les compromis sur les options de soins sont rarement réalistes. De nombreux pays ont ou auront du mal à réformer leurs systèmes de soins pour maîtriser ces coûts, tout en veillant à ce que les personnes dans le besoin puissent accéder aux soins de qualité nécessaires.

L'OCDE étudie comment l'assurance peut soutenir le réseau de sécurité sociale et, en particulier, les systèmes de soins de longue durée et de santé. Le financement des systèmes de soins de longue durée et de soins de santé peut être onéreux pour les pays et trouver des solutions de financement qui soutiennent les budgets budgétaires est une considération importante avec les économies vieillissantes et les changements démographiques.

Ce rapport est un inventaire des systèmes de soins de longue durée et de soins de santé dans les pays de l'OCDE et non membres, avec un accent particulier sur la nature des marchés de l'assurance qui contribuent à ces systèmes.



Voir plus +

Le secteur des assurances est une composante majeure de l'économie en raison du montant des primes qu'il perçoit, de l'ampleur de ses investissements et, plus fondamentalement, du rôle social et économique essentiel qu'il joue en couvrant les risques personnels et commerciaux. Le rapport annuel de l'OCDE "Global insurance market trends" surveille les tendances du marché mondial de l'assurance afin de mieux comprendre les performances et la santé globales du secteur de l'assurance.


Voir plus +

Créé au début des années 2000, le dispositif de validation des acquis de l'expérience (VAE ) n’a pas connu le succès attendu. Les évolutions législatives récentes, conjuguées à la généralisation des blocs de compétences pourraient néanmoins lui ouvrir de nouvelles possibilités de développement. Une étude du Céreq centrée sur le secteur du BTP incite ainsi les entreprises et les OPCO à s'en saisir comme d'un outil RH , et préconise plus généralement un changement de représentation de la VAE.


Voir plus +

L'Institut de Politiques Publiques lancent le blog IPP ! Ce nouveau format permettra de mettre à disposition du contenu économique vulgarisé et de favoriser un débat interactif, en tout cas c'est la volonté des trois créateurs : Antoine Bozio, Pierre Boyer et Julien Grenet. Vous pourrez retrouver sur le blog l'étude de "L'impact de la réforme des retraite : le compte n'y est pas !"


Voir plus +

Alexander M. Gelber, Damon Jones, Daniel W. Sacks et Jae Song étudient l'impact du test de rémunération annuelle de la sécurité sociale (AET) sur les décisions d'emploi des Américains âgés. L'AET réduit les prestations de sécurité sociale d'un dollar pour chaque deux dollars gagnés au-dessus du montant exonéré. En utilisant un modèle des doubles différences, ils constatent que le taux d'emploi de ceux qui devraient devenir assujettis à l'EFA diminue considérablement par rapport à ceux qui ne devraient pas y être assujettis. Les estimations suggèrent que l'EFA réduit le taux d'emploi des Américains âgés de 63 à 64 ans d'au moins 1,2 point de pourcentage.



Voir plus +

Les effets du salaire minimum sur le marché du travail ont été longuement débattus et analysés. Toutefois, les autres conséquences du salaire minimum qui découlent de l’évolution du revenu et de l’offre de travail d’un ménage sont moins étudiées. George Wehby, Robert Kaestner, Wei Lyu et Dhaval M. Dave examinent les effets du salaire minimum sur la santé des enfants. Ils utilisent les données de l'Enquête nationale sur la santé des enfants. Ils estiment les effets de l'évolution du salaire minimum tout au long de l'enfance. Leurs résultats montrent qu'une augmentation du salaire minimum pendant l'enfance est associée à une grande amélioration de la santé des enfants. Une conclusion particulièrement intéressante est qu'une grande partie des avantages d'un salaire minimum plus élevé sont associés à la période entre la naissance et l'âge de 5 ans.


Voir plus +

De multiples rapports démontrent que la démographie mondiale va continuer à évoluer selon 2 tendances: une population qui croît et qui vieillit. Ces bouleversements ont déjà et auront des conséquences de plus en plus sensibles sur les grands équilibres économiques et sociaux, la dépense de santé et la prise en charge de la dépendance, et ce notamment du fait de l'évolution du rapport actifs/retraités.

A la suite de la conférence de restitution du rapport SAPEA (Science Advice for Policy by European Academies) sur le vieillissement en juin dernier, la Fondation de l'Académie de Médecine organisera en 2020, 5 débats et 1 appel à projets associatifs sur le même sujet. Le premier sujet était "Démographie et économie" et voici la restitution des actes.



Voir plus +

Martin Ravallion évalue de manière critique les mesures actuelles de la pauvreté dans le monde. Une interprétation en terme de bien-être des seuils de pauvreté mondiaux est renforcée par l'idée de fonctionnements normatifs, dont le coût varie d'un pays à l'autre. Dans cette optique, les mesures absolues actuelles semblent ignorer les effets sociaux importants sur le bien-être, tandis que les mesures populaires fortement relatives ignorent les niveaux de vie absolus. On fait valoir l’existence d'une nouvelle mesure hybride combinant des mesures absolues et faiblement relatives compatibles avec la variation des lignes nationales d'un pays à l'autre. Des calculs illustratifs indiquent que nous assistons à une baisse de l'incidence de la pauvreté dans le monde au cours des 30 dernières années. Cela est principalement dû à la baisse du taux de pauvreté absolue dans les pays en développement. Alors que moins de personnes sont pauvres selon la norme absolue mondiale, de plus en plus sont considérés comme pauvres selon la norme relative spécifique au pays. La grande majorité de la pauvreté, absolue et relative, se trouve désormais dans le monde en développement.


Voir plus +

David G. Blanchflower effectue des comparaisons systématiques entre 109 fichiers de données et 132 pays de la relation entre le bien-être, considéré par sa variation, et l'âge. Il produit 444 estimations de pays significatives et il trouve des preuves d'un bien-être en U dans l'âge dans cent trente-deux pays, y compris quatre-vingt-quinze pays en développement, en contrôlant l'éducation, le mariage et le statut d'activité. Il existe des preuves supplémentaires provenant d'un éventail de questions d'attitude formulées légèrement différemment des questions standard sur le bonheur ou la satisfaction de la vie, telles que la satisfaction à l'égard de la situation financière d'un individu. La moyenne des 257 estimations individuelles des pays en développement donne un âge minimum de 48,2 ans pour le bien-être et le même calcule dans les 187 estimations nationales des pays avancés donne un minimum similaire de 47,2 ans. La courbe du bonheur est partout.



Voir plus +

Dans de nombreux modèles, la croissance économique découle de la découvertes de nouvelles idées. Ces modèles supposent généralement une population constante ou croissante. Cependant, dans les pays à revenu élevé aujourd'hui, la fécondité est déjà inférieure à son taux de remplacement : les femmes ont en moyenne moins de deux enfants. C'est une possibilité distincte - mise en évidence dans le livre récent «Planète vide» - que la population mondiale diminuera au lieu de se stabiliser à long terme. Qu'arrive-t-il à la croissance économique lorsque la croissance démographique devient négative?


Voir plus +

David G. Blanchflower examine la relation entre le mal-être et l'âge en utilisant les données de six fichiers de données sur le bien-être de près de dix millions de personnes interrogées dans quarante pays européens et aux États-Unis. Il utilise quinze caractérisations individuelles différentes du malheur, y compris le désespoir; anxiété; solitude; tristesse; tension, dépression et mauvais nerfs; phobies et panique; être découragé; avoir un sommeil agité; perdre confiance en soi; ne pas pouvoir surmonter les difficultés; être sous tension; ressentir un échec; se sentir exclu; sensation de tension; et de vous considérer comme une personne sans valeur. Il analyse également les réponses à deux autres mesures d'attitudes générales concernant la situation dans le pays du répondant ainsi que l'avenir du monde. Les réponses à toutes ces questions de mécontentement montrent un âge, ceteris paribus, en forme de U inversé. La Grande Récession a amoindrie la résilience de certaines communautés laissées par la mondialisation ; et a rendu particulièrement difficile pour les personnes vulnérables, traversant une crise de la quarantaine avec peu de ressources, de résister au choc.


Voir plus +

La population américaine vieillit et les changements dans la structure d'âge de la population entraînent un vieillissement de la population active du pays. En outre, les modifications des taux d'activité par âge aggravent le vieillissement de la population active nationale. Un défi important pour les entreprises et les organisations est de savoir comment le vieillissement de la main-d'œuvre affecte les coûts de main-d'œuvre, la productivité et la durabilité de l'organisation. Robert L. Clark et Beth M. Ritter examinent les réponses des employeurs au vieillissement de la main-d'œuvre, y compris les changements dans les politiques de retraite, la modification des conditions de travail, l'adoption de régimes de retraite progressive et la réforme des autres avantages sociaux des employés.



Voir plus +

Le COR (Conseil d'Orientation des Retraites) publie son dossier mensuel de décembre 2019 : "Consommation, épargne et recours au crédit des retraités". En complément du suivi régulier du niveau de vie des retraités, ce dossier examine comment les retraités répartissent leur revenu disponible entre consommation et épargne, en apportant également un éclairage sur les aides financières versées par les retraités à leurs enfants ainsi que sur l’endettement des retraités.


Voir plus +

La richesse est loin d'être un concept homogène et monolithique. La richesse peut être positive ou négative (par exemple, actifs contre dettes), plus ou moins accessible (par exemple, comptes bancaires ou patrimoine immobilier), et plus ou moins limitée dans le temps (par exemple, voitures contre obligations et fonds communs de placement). Ces différentes formes de richesse sont susceptibles d'influencer de différentes manières la mesure dans laquelle les individus sont satisfaits de leur vie. Il est également probable que cette influence varie d'un pays à l'autre. Dans ce chapitre, Gaël Brulé etLaura Ravazzini caractérisent quatre formes de richesse selon deux axes (positif / négatif, mobile / immobile) et les relions au bien-être subjectif (SWB) des personnes âgées en Europe. Ils constatent que la richesse mobile-positive est plus étroitement liée à la satisfaction de vivre que la richesse immobile-positive. La richesse mobile-négative est également plus significativement liée à la satisfaction à l'égard de la vie que la richesse immobile-négative. Les explications possibles sont discutées à l'aide de théories culturelles.


Voir plus +

Claudio Borio, Piti Disyatat et Phurichai Rungcharoenkitkul jettent un regard critique sur les fondements conceptuels et empiriques des explications dominantes des faibles taux d'intérêt réels (ajustés du niveau d'inflation) sur de longs horizons. Le rôle de la politique monétaire, et son interaction avec le cycle financier en particulier, méritent une plus grande attention. En reliant les booms et les bustes, le cycle financier génère d'importantes dépendances de trajectoire qui donnent lieu à des arbitrages intertemporels. La politique d'aujourd'hui contraint la politique de demain. Loin d’être neutre, le régime politique peut exercer une influence persistante sur l’évolution de l’économie, y compris sur le taux d’intérêt réel. Cela soulève de sérieuses questions conceptuelles et pratiques sur l'utilisation du taux d'intérêt naturel comme benchmark de politique monétaire. En développant l'analyse, l'article fournit également une critique spécifique de l'hypothèse de la pénurie d'actifs sûrs - une hypothèse qui a gagné en popularité considérable ces dernières années.



Voir plus +

La loi du 5 septembre 2018 fait de la montée en compétences des salariés et de la sécurisation des parcours professionnels un enjeu central. La formation organisée est un outil majeur pour y répondre. Pour autant, celle-ci ne constitue pas un ensemble homogène. L’enquête Defis, à travers l’analyse des intitulés de formation, nous renseigne pour la première fois sur le contenu de près de 6 millions de formations suivies entre janvier 2014 et juin 2015 par les salariés, et offre un regard inédit sur les logiques de recours à la formation dans les entreprises.


Voir plus +

Le taux d'emploi des travailleurs de 55 ans et plus a augmenté dans le monde au cours de la dernière décennie. Cela crée des opportunités pour les employeurs de diversifier leur main-d'œuvre et de conserver des connaissances et des compétences précieuses. Cela attrait aussi aux questions de l'augmentation des coûts de main-d'œuvre et des opportunités bloquées pour les jeunes travailleurs. Cette étude résume en termes simples les compromis économiques auxquels sont confrontées les organisations lors de la conception de la structure d'âge optimale des employés, ainsi que des recherches récentes sur la manière dont les travailleurs âgés s'intègrent dans les organisations. Des études empiriques montrent que, bien que les coûts des salaires et des avantages sociaux augmentent avec l'âge, il n'y a aucune preuve concluante que la productivité augmente également. Des études utilisant des données macroéconomiques ne trouvent aucune preuve que les travailleurs âgés bloquent les opportunités pour les jeunes, mais deux articles récents utilisant une approche plus désagrégée montrent que les entreprises traitent les travailleurs âgés et les jeunes comme des substituts. Un des principaux défis auxquels sont confrontés les travailleurs âgés est la baisse, au cours des 20 dernières années, des chances de devenir un nouvel employé. Bien que le taux de roulement des travailleurs âgés soit beaucoup plus faible que celui des autres groupes d'âge, les employeurs sont préoccupés par l'adaptation à leur environnement de travail et à leurs préférences d'horaires de travail. Des études de CV montrent que la discrimination fondée sur l'âge joue également un rôle, en particulier pour les femmes. Le document se termine par des suggestions de recherches futures, y compris des comparaisons interindustrielles et internationales de données microéconomiques sur l'emploi par groupe d'âge et des études qui examinent de près les organisations qui se sont engagées dans des activités innovantes pour embaucher ou retenir plus de travailleurs âgés.



Voir plus +