"C’est injustice de voir qu’un père vieux, cassé et demi - mort jouisse seul, à un coin du foyer, des biens qui suffiraient à l’avancement et entretien de plusieurs enfants, et qu’il les laisse cependant, par faute de moyens, perdre leurs meilleures années sans se pousser au service public et connaissance des hommes." Les Essais II, Montaigne

Le Réseau EIDLL "Économie Internationale de la Longévité", créé en 2018, regroupe 26 centres de recherche et 4 institutions affiliées en économie du vieillissement pour contribuer au développement de la recherche et des échanges sur le sujet.

Plus d'informations : http://www.tdte.fr/research-area/presentation/reseau-eidll

"It is unjust to see an aged father, broken (or in his dotage) and only half alive, stuck in his chimney-corner with the absolute possession of enough wealth to help and maintain several children, allowing them all this time to waste their best years without means of advancement in the public service and of making themselves better known." Les Essais II, Montaigne

The "International Longevity Economics" (EIDLL) Network was created in 2018. It gathers 26 research centres and 4 affiliated institutions in ageing econoomics. Its aim is to favour exchanges and foster research on ageing economics.

More at : http://www.tdte.fr/research-area/presentation/reseau-eidll


4 décembre 2020

Débats & Actualités

Appel à articles de Gérontologies et Sociétés sur "Société inclusive : discours, pratiques et controverses" est ouvert jusqu'au 14 décembre 2020.


Voir plus +

4ème Workshop de Macrocéonomie AMSE - Banque de France le 15 décembre 2020.


Voir plus +

Evénement annuel de My Silver Valley le 3 décembre 2020 de 18h à 20h15 en visioconférence.


Voir plus +

Matinale de l'Assurance Retraite Ile-de-France CNAV et Silver Valley "Retraités=Fragiles, vraiment?" le mardi 1er décembre 2020 à 9h30.


Voir plus +

Colloque "Le genre en recherche : évaluation et production des savoirs" le 15 décembre 2020 organisé par Gender-SMART, le Cirad et l'ANR.


Voir plus +

Le Cercle des Economistes lance le débat le 10 décembre "Comment éviter une génération sacrifiée ?" à Toulouse et en ligne.


Voir plus +

Appel à articles pour la conférence "Transformer les soins" qui aura lieu du 24 au 26 juin 2021. L'appel à articles est ouvert jusqu'au 31 janvier 2021.


Voir plus +

Les 42èmes Journées des Economistes de la Santé auront lieu du 2 au 4 décembre 2020 en visio-conférence.


Voir plus +

L'Institut Fédératif d'Etudes et de Recherches Interdisciplinaires Santé Société (IFERISS) lance un cycle de webinaires sur "La fabrique des inégalités sociales de santé" : ouverture le 27 novembre 2020 et webinaires du 10 décembre 2020 au 28 janvier 2021.


Voir plus +

La conférence annuelle de la Chaire Femmes et Sciences portera sur "Femme en sciences : pourquoi est-ce une nécessité ?" et aura lieu le 1er décembre à 14h30.


Voir plus +

La Plateforme nationale pour la recherche sur la fin de vie et l'Institut longévité, vieillesses et vieillissements (ILVV) organisent tous les jeudis de 12h30 à 14h du 7 janvier au 18 février 2021 des séminaires virtuels sur le vieillissement et la fin de vie.


Voir plus +

Lancement du Centre de l'OCDE sur le bien-être, l'inclusion, la durabilité et l'égalité des chances (WISE) le 25 novembre 2020 à 14h


Voir plus +

Appel à articles de la revue Gérontologie et Sociétés sur "La maltraitance envers les aînés : définitions, action publique et expériences des acteurs". Date limite de soumission : 1er juin 2021


Voir plus +

Le Réseau EIDLL et La Chaire "Transitions démographiques, Transitions économiques" (TDTE) organisent leur symposium annuel sur l'économie du vieillissement le 14 décembre 2020 à Paris et en webinaire. Il portera sur le thème "Société du Vieillissement, bien-être et croissance".


Voir plus +

Les 1ères assises des Aidants ont lieu le 6 octobre 2020 de 14h à 19h à la maison de l’Artisanat à Paris.


Voir plus +

Les Rencontres sur le système de santé auront lieu le 3 novembre 2020, en ligne, de 9h à 12h30 sur le thème "Bâtir un système plus moderne, plus résilient, plus innovant !"


Voir plus +

Le grand débat "Comment faire face aux défis de la dépendance ?" organisé par la Chaire TDTE aura lieu le mercredi 30 septembre 2020 à partir de 17h et sera retransmis en direct.


Voir plus +

Série de séminaires : "Au fondement d'une politique de l'autonomie : la 5ème branche, pour quoi faire ?" organisés par LISA (Laboratoire d'Idées Santé Autonomie) en partenariat avec l'Institut Droit et Santé (Université de Paris). Troisième séance en web conférence sur le thème du "Financement" le 8 juillet 2020 de 18h30 à 20h30.


Voir plus +

Livres, Articles & Working Papers

Publication du livre d'André Masson "Nos sociétés du vieillissement entre guerre et paix - Plaidoyer pour une solidarité de combat" aux éditions des humanités L'autreface. Dans cet ouvrage, André Masson tente de répondre au déséquilibre de patrimoine, de transfert, de nos sociétés vieillissantes et aux conflits sous-jacents intergénérationnels. Le chercheur propose des mesures pour tisser de nouvelles solidarités entre les jeunes et les vieux.


Voir plus +

Le 1172ème numéro des Etudes & Résultats de la DREES, rédigé par Miron de l'Espinay et Roy, porte sur "Perte d'autonomie : à pratiques inchangées, 108 000 seniors de plus seraient attendues en EHPAD d'ici à 2030". Ce numéro réalise des projections de population âgée en perte d'autonomie selon le modèle Lieux de vie et autonomie (LIVIA). Il constate que selon ses projections, il faudrait doubler le rythme d'ouverture de places pour accueillir 108 000 personnes âgées supplémentaires en Ehpad d'ici à 2030.

Cependant, favoriser le maintien à domicile pourrait éviter d'ouvrir autant de nouvelles places. Mais cela nécessitera le report à d'autres lieux de résidences comme les résidences autonomie et services.

Les chercheuses estiment que si l'espérance de vie sans perte d'autonomie évolue de la même manière que l'espérance de vie, le rythme d'ouverture actuel de places en Ehpad suffirait pour accueillir les seniors en perte d'autonomie entre 2020 et 2050.


Voir plus +

Le rapport annuel 2020 du Conseil d'Orientation des Retraites "Evolutions et perspectives des retraites en France" a été publié. Il porte notamment un premier bilan des effets de la crise sur le système de retraites à court-terme. Ils évaluent aussi l'équité générationnelle au regard de la retraite. Il semblerait que les générations plus jeunes soient davantage pénalisées que les générations qui partent actuellement à la retraite ; le taux de cotisation sera plus élevé et le montant moyen de la pension plus faible. Cependant, la durée de vie professionnelle sera plus faible en proportion de leur durée de vie totale et donc la durée de retraite (en proportion de la durée de vie totale) sera plus grande étant donné les gains d'espérance de vie.


Voir plus +

Le numéro 397 de Céreq Bref a publié un article de Cadet, Delanoë et Guitton "Professions intermédiaires des entreprises : les raisons d'une envolée des diplômes". Sur les 25 dernières années, ils constatent une hausse des diplômes des professions intermédiaires des entreprises. Cet effet s'explique par la hausse généralisée de l'éducation et le doublement de la part des diplômés du supérieur dans cette catégorie d'emploi. Les PIE concernent des emplois de plus en plus dans le tertiaire, et les PIE se sont féminisées et concernent des populations moins vieillissantes que les autres catégories socioprofessionnelles. Les PIE se sont aussi complexifiées et demandent un triptyque de compétences métiers, relationnelles et des qualités professionnelles favorisant l'embauche de jeunes qualifiés de niveau BAC + 3.


Voir plus +

Blanchflower et Graham ont publié un article sur le NBER sur le bonheur et le vieillissement aux Etats-Unis. Ils analysent différentes sources de données aux Etats-Unis et montrent qu'il existe un pic de suicide et de dépression chronique autour de la cinquantaine, mais que cet effet peut varier selon les caractéristiques individuelles (marié ou non marié) et ils approfondissent les relations entre le bonheur et le vieillissement. Ces études peuvent s'appliquer à la grande majorité de la population mondiale et devrait susciter l'attention des chercheurs et décideurs.


Voir plus +

Bell et Banchflower ont publié un article sur le NBER estimant qu'il existe une courbe en U du bonheur en Ecosse. En utilisant des données écossaises de l'enquête de santé et des enquêtes annuelles de population du Royaume-Uni, les auteurs trouvent bien que la courbe du bonheur prend la forme d'un U avec un point bas atteint autour des âges de 50 ans. La consommation de fruits et de légumes contribue significativement au bonheur des écossais. Ils trouvent aussi un pic des suicides autour des 50 ans. Malgré des taux de suicide et de mortalité plus élevés, les écossais sont plus heureux que les anglais. Les auteurs trouvent aussi des courbes en U du bonheur dans les autres pays du Royaume-Uni.


Voir plus +

Lochner et Park ont publié un article récent sur le NBER sur les dynamiques de revenu et les transmissions intergénérationnelles de compétences. A l'aide de données fiscales canadiennes sur 37 ans, les chercheurs estiment que les élasticités intergénérationnelles de revenus sont faibles et estiment qu'il existe une grande hétérogénéité dans les compétences initiales et le taux de croissance des compétences si bien que la transmission intergénérationnelle des compétences explique 40% du taux de variation des compétences chez les enfants. Les compétences sont un déterminant important des revenus pendant la première partie de carrière des travailleurs. La transmission intergénérationnelle des compétences devient moins importante avec l'âge.


Voir plus +

Le Céreq a publié un dossier "L'apprentissage en Allemagne face à ses défis" dans son numéro Formation et Emploi. Ce dossier étudie le système de l'apprentissage en Allemagne et en France et son impact sur la carrière professionnelle. Les nombreuses contributions des experts allemands et français permettent de comparer les système, d'étudier la qualité de la formation réalisée en entreprises, le rôle des maîtres d'apprentissage ou encore l'apprentissage des "soft skills" ou compétences sociales. Le dossier met notamment en avant deux résultats : 1. en France, le fait d'être formé à l'apprentissage est un avantage pour s'insérer sur le marché de l'emploi (notamment lorsque l'apprentissage est réalisé lors de l'éducation secondaire) plus qu'il ne l'est en Allemagne. 2. pour les jeunes français, réaliser une double formation notamment en apprentissage dans des entreprises allemandes, ne s'avère pas être tant un avantage que cela.


Voir plus +

La Caisse des Dépôts a publié son 31ème numéro de Questions Retraite & Solidarité qui évalue l'effet des augmentations des bornes d'âge et de la durée d'assurance sur l'âge de départ à la retraite permettant d'évaluer les réformes menées lors des vingt dernières années. Ils montrent alors que les mesures incitatives ont un impact faible sur l'âge de départ des générations nées de 1949 à 1953, tandis que les mesures contraignantes ont un impact plus important.


Voir plus +

L'OCDE a publié son rapport annuel "Health at a glance: Europe 2020" qui examine comment les pays européens ont été affectés par la pandémie et lui ont fait face. Pour l'OCDE, il est indispensable de mieux dépister, tracer et isoler les cas. La pandémie a aussi révélé les pénuries de personnels de santé et les moyens insuffisants qui sont cruciaux pour s'adapter à des chocs tels que les pandémies. L'OCDE préconise de lutter contre d'autres facteurs de risque pour la santé, comme la pollution atmosphérique.


Voir plus +

Senik a publié un article récent sur Filles et sciences : nouvelles de l'Est. L'écart salarial entre les hommes et les femmes est du à deux facteurs : 1. la ségrégation professionnelle : les femmes évitent les sciences à l'école comme au travail, alors qu'elles sont associées à des métiers plus rémunérateurs. 2. l'intégration de la femme sur le marché du travail où les femmes vont davantage adapter leurs horaires à la présence d'enfants.

Les institutions dans le bloc socialiste de l'Est ont favorisé l'enseignement des sciences aux jeunes filles : priorité aux sciences, généralisation du travail des femmes... Cet héritage est même resté ancré chez les descendantes d'immigrés russes en Israël. En 1990, un millier de russes migrent vers l'Israël.

L'auteure évalue la scolarité et l'entrée sur le marché du travail de femmes nées en Russie ou en Israël et vivant et ayant été scolarisées en Israël. Elle trouve que les jeunes femmes issues de l'immigration de l'ex-union soviétique vont davantage se diriger vers les filières scientifiques aussi bien à l'école que sur le marché du travail et favorisent les métiers rémunérateurs et les carrières longues. Elle constate que plus la proportion d'immigrés de l'ex-union soviétique est grande dans les collèges, plus les jeunes natives israéliennes sont susceptibles de choisir des filières scientifiques et s'orientent moins vers des professions à "cols roses" (enseignement, travail social).

L'auteure estime que les choix d'orientation des jeunes filles immigrées n'est pas influencé par les choix des israéliennes natives, suggérant que une fois le stéréotype levé, il n'est plus possible de revenir aux croyances et préférences traditionnelles.


Voir plus +

Bosi, Camacho et Desmarchelier ont étudié les relations entre capital humain et bien-être. Ils constatent que la recherche économique a souvent délaissé l'impact du capital humain sur le bien-être. Les chercheurs définissent un modèle où le nouveau bien de consommation est un bien composé de la consommation et du capital humain des ménages - l'IDH. Ils en déduisent que pour maximiser son bien-être, les ménages doivent augmenter la consommation et le capital humain à taux égal. S'ils réalisent que l'IDH sera élevé à court-terme, comme l'investissement dans le capital humain - l'éducation - reste faible, le capital humain à long-terme tendra à diminuer. In fine, plus les ménages tirent de la satisfaction de leur consommation, moins la croissance économique sera importante.


Voir plus +

Apouey, Guven et Senik ont publié un article sur l'effet de la retraite sur les chocs de santé. A partir de données australiennes (HILDA), ils proposent une méthode innovante pour étudier les relations entre la retraite et la santé. Ils analysent les chocs de santé ; lorsque les anticipations sont différentes de l'état de santé observé dans le futur. La retraite entraîne une hausse des chocs positifs de santé et une diminution des chocs négatifs. Cet effet est observé pour les femmes et les hommes et les différentes catégories sociales. Ces travaux pourraient suggérer que la retraite exerce un effet bénéfique sur la santé et le bien-être des individus.


Voir plus +

Maclean, Mallatt, Ruhm et Simon ont publié un article sur le NBER réalisant une revue sur les études économiques de la crise des opioïdes aux Etats-Unis de 1990 à nos jours. En 2018, chaque jour, 128 américains mouraient d'une overdose d'opioïdes et le coût total de la mauvaise prescription d'opioïdes s'élève à 500 milliards de dollars chaque année.

Les études économiques ont montré que les origines de la crise venaient de facteurs d'offre et de demande et d'interactions entre ces deux composantes. Des études montrent que des réglementations pourraient réduire les prescriptions d'opioïdes mais peut avoir des effets pervers, notamment l'utilisation de substances plus nocives obtenues à partir du marché noir. Des traitements existent pour diminuer la dépendance aux opioïdes mais de nombreux facteurs font qu'ils sont encore sous-utilisés (accès, stigmatisation, coût).

Des travaux supplémentaires doivent être réalisés pour comprendre comment des politiques et des réglementations peuvent réduire la dépendance aux opioïdes.


Voir plus +

Helliwell, Gyarmati, Joyce et Orpana ont publié un article sur le NBER sur l'épidémiologie du bonheur. Ils montrent comment l'usage du bien-être peut-être et est déjà utilisé comme indicateur dans les politiques publiques. L'arrivée de la Covid-29 montre l'urgence de placer le bien-être au cœur des décisions politiques. Un intérêt sur la mesure du bien-être subjectif doit être restauré au sein des politiques et des fondamentaux économiques pour redonner l'objectif initial des sciences économiques, celui d'utiliser le bonheur comme objectif central des politiques publiques.


Voir plus +

L'OCDE vient de sortir un dossier spécial "Pension markets in focus" sur l'épargne retraite. L'épargne retraite dans les fonds de pension, les contrats d'assurance retraite ou autres a dépassé pour la première fois les 50 000 milliards de dollars dans le monde en 2019 et rien que 49 200 milliards de dollars dans les pays OCDE. Ce dossier évalue l'évolution de la valeur des actifs courant l'année 2020 et estime le financement des régimes à prestations définies sur l'année 2020.


Voir plus +

Retrouvez les actes de la 22ème réunion annuelle du consortium de recherche sur la retraite et l'invalidité qui avait lieu le 6 août 2020.


Voir plus +

Dans un article du NBER, Chandra, Coile et Mommaerts ont étudié le rôle de l'économie sur la recherche sur la maladie d'Alzheimer. Au-delà de certains aspects de la maladie d'Alzheimer comme le déclin cognitif, les économistes peuvent contribuer à la recherche sur cette maladie sur de nombreux sujets : les médicaments, la prestation de soin, les risques liés aux soins de longue durée,... Ces sujets recoupent de nombreux domaines de l'économie - économie du travail, se la santé, des fiances publiques, économie expérimentale ou encore de la famille. Les économistes ont alors encore beaucoup à apporter dans la recherche sur la maladie d'Alzheimer.


Voir plus +

O'Dea et Sturrock, dans un article du NBER, étudient "l'énigme des rentes" qui se référe au fait que les rentes sont très peu achetées malgré le fait qu'elles procurent une assurance longévité. L'explication réside en le fait que les individus perçoivent mal leur risque de mortalité. Les attentes subjectives en termes de longévité, significativement différentes des probabilités de survie mesurées par les assureurs, expliquent le faible recours et achat de rentes.


Voir plus +

La Caisse des Dépôts a publié un rapport sur "Maintien à domicile : vers des plateformes numériques de services" permettant alors de recenser 13 initiatives d'EHPAD hors les murs. Ils proposent un renforcement des services en faveur du maintien à domicile de personnes âgées en perte d'autonomie. Ce rapport questionne les modèles d'organisation et réalise un benchmark international sur les métiers du care manager.


Voir plus +

La Chaire "Transitions démographiques, Transitions économiques" a publié son livret sur "les activités socialisées des seniors". Ce livret propose une révolution culturelle : une société du vieillissement actif à travers le concept d'activités socialisées. Les activités socialisées désignent « toute activité sociale, un peu contraignante, d’intérêt général et pas nécessairement rémunérée » qui garantirait au senior un niveau de bien-être élevé. Cette dimension se matérialise entre autres à travers le bénévolat et la participation à la vie sociale, la solidarité intergénérationnelle et intragénérationnelle.

Ce livret présente trois articles pour définir les activités socialisées, évaluer les bénéfices pour les seniors d'un engagement socialisé. Puis d'estimer les avantages macroéconomiques et microéconomiques de telles activités. Enfin, ce livret propose un ensemble de recommandations politiques pour accompagner la société actuelle vers une société du vieillissement actif.


Voir plus +

Dans un article du NBER, Duggan, Shah Goda et Li étudient l'impact du Affordable Care Act sur la couverture assurance maladie des personnes âgées de 60-64 ans. Ils montrent que l'introduction de cette mesure a permis d'augmenter la couverture d'assurance maladie des personnes d'environ 4,5 points de pourcentage et a réduit leur taux d'activité d'environ 0,6 point de pourcentage.


Voir plus +

Dans une publication du NBER, Dinerstein, Megalokonomou et Yannelis estiment la dépréciation du capital humain. A partir de données administratives grecques, ils montrent que si un étudiant passe un an de son temps sans formation ni emploi formel, cela fait baisser ses résultats aux tests de 0,09 écart-type, ce qui reviendrait à un taux de dépréciation des compétences de 4,3%.


Voir plus +

Dans une publication du NBER, Cronin et Evans étudient la relation entre la qualité de maisons de retraite aux Etats-Unis et la surmortalité de résidents due à la Covid-19. Ils observent en effet que les maisons de retraite de meilleure qualité ont un taux de mortalité lié au Covid nettement plus faible, parce qu'ils ont réussi à prévenir la propagation du virus. Cependant, dans des zones où la propagation du virus est faible, ils observent que le taux de mortalité non lié au Covid est significativement plus élevé dans les maisons de retraite de meilleure qualité. Cette étude suggère donc des politiques d'établissement différentes, comme l'autorisation des visites des proches, dans des zones à faible risque.


Voir plus +

Dans une publication du NBER, Hudomiet, Hurd et Rohwedder étudient le paradoxe du bien-être, c'est-à-dire le fait que le bien-être augmente passé 65 ans. En utilisant des données longitudinales du Health and Retirement Study, ils observent que la satisfaction de vivre décline avec l'âge. Le veuvage et les chocs de santé jouent un rôle clé dans ce déclin.


Voir plus +

L'Institut de la longévité, des vieillesses et du vieillissement (ILVV) s'est focalisé dans son numéro de juin 2020 de la "Lettre d'information Recherche sur le vieillissement", réalisée en collaboration avec la Cnav, sur le thème Vieillir avec le VIH.


Voir plus +